Position : CPPAP et IPG

Le Spiil partage la vision de la presse comme un “écosystème” du rapport de Jean-Marie Charon

Jean-Marie Charon a remis à la ministre de la Culture et la Communication la version initiale de son rapport, dont le titre, "Presse et numérique - L’invention d’un nouvel écosystème", n’est pas sans rappeler le “Manifeste pour un nouvel écosystème de la presse numérique” publié par le Spiil en 2012.

Jean-Marie Charon conduit une observation détaillée du secteur, marqué par un “bouillonnement éditorial”, de nouvelles pratiques et une grande diversité dans les structures, les organisations de rédaction, les profils et les compétences qui font les entreprises de presse d’aujourd’hui et de demain.

Le Spiil partage la vision du secteur donnée par Jean-Marie Charon.

Loi de 1881 : droit à l’information et responsabilité de la presse

Le SPQR, le SPQD, le SPQN, le SEPM, le SAPIG, le SPIIL, le SAPHIR, le GESTE, la FNPS, la FFAP, la FPPR ont pris connaissance du texte adressé au Président de la République, au Premier Ministre, à Madame la Garde des Sceaux et à Mme la Secrétaire d’Etat chargée du numérique par plusieurs syndicats de journalistes et plusieurs organisations de la société civile, pour manifester leur attachement à la loi de 1881 sur la liberté de la presse.

Position : TVA

TVA presse en ligne : respectons les votes du Parlement de 2014 et 1986

L’arrêt du 5 mars dernier de la Cour de justice de l’Union européenne rejetant l’application du taux réduit de TVA du livre imprimé au livre numérique a créé une légitime inquiétude au sein des éditeurs de presse, qui développent massivement leurs offres payantes et leurs revenus numériques.

Le Spiil appelle le gouvernement français à défendre fermement au niveau communautaire la position française pour l’égalité de traitement entre presse imprimée et presse en ligne en matière de TVA.

Position : Annonces légales

Marsactu : créer les conditions du développement économique d'une presse locale indépendante

Raj Médias, la société éditrice du site d'information locale gratuit Marsactu et de la lettre économique sur abonnement Marséco, membre du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne (Spiil), s'est déclarée le 27 février dernier en cessation de paiements auprès du tribunal de commerce de Marseille, avec demande d'ouverture de redressement judiciaire.

Le Spiil s’inquiète du tableau catastrophique du pluralisme de l’information dans les territoires.

 
Position : Annonces légales

Le Spiil s'insurge contre l'exclusion de la presse numérique de la publication des Annonces légales

Le Spiil (Syndicat de la Presse Indépendante d’Information en Ligne) regrette que le Sénat n’ait pas voté le 5 février l’amendement présenté par M. François Commeinhes et adopté à une large majorité par la Commission de la culture, pour mettre fin à l’anomalie du régime de publication des Annonces judiciaires et légales (AJL) qui, aujourd’hui, exclut la presse tout-en-ligne ("pure-players") des règles d’habilitation.

Un amendement au « projet de loi Macron » met en péril l’information économique

Un amendement au projet de loi « Macron », en cours d’examen sous procédure accélérée à l’Assemblée nationale, aggrave la fragilisation du droit à l’information déjà signalée à l’occasion de procédures engagées contre Atlantico (écoutes Sarkozy), Mediapart (affaire Bettencourt) et Tourmag (informations sociales et financières concernant TUI France).

Charlie Hebdo : communiqué de la communauté des éditeurs de presse

La communauté des éditeurs de presse est sous le choc après l’attentat d’une lâcheté et d’une gravité extrêmes perpétré aujourd’hui contre son confrère Charlie Hebdo.

L’ensemble des éditeurs exprime sa plus grande indignation et sa vive émotion, et souhaite marquer sa profonde solidarité vis-à-vis des équipes de Charlie Hebdo, et son soutien aux victimes, dont les deux policiers qui assuraient la protection de la rédaction, et à leurs proches.

Position : CPPAP et IPG

IPG : les propositions du Spiil

Le Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (Spiil) considère que l'actuel statut IPG est inapplicable à l'ère numérique, car il génère des situations de discrimination et de distorsion de concurrence insolubles, et crée de nombreuses incertitudes juridiques en raison de l’opacité des règles actuellement en vigueur. La multiplication des définitions de l’information politique et générale accroit ces risques d’opacité et d’insécurité juridique.

Position : Transparence et réorientation des aides

Le Spiil salue le rapport du député Jean-Noël Carpentier sur la presse

Paris le 29 octobre 2014. - Le Spiil (Syndicat de la Presse Indépendante d’Information en Ligne) se félicite de l’adoption par la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale de son avis sur les aides à la presse, établi par le député Jean-Noël Carpentier dans le cadre du Projet de loi de finances pour 2015.

Position : CPPAP et IPG

Le Spiil demande une définition unique de la presse d'information politique et citoyenne

Paris le 9 octobre 2014 - Dans le cadre de la consultation en cours sur la possible évolution du statut d'Information politique et générale (IPG), le Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne (Spiil) a adressé au président de la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP), Jean-François Mary une contribution exprimant ses positions.

Pages