Position : CPPAP et IPG

Le Spiil partage la vision de la presse comme un “écosystème” du rapport de Jean-Marie Charon 

Paris, le 21 avril 2015. - Jean-Marie Charon a remis à la ministre de la Culture et la Communication la version initiale de son rapport, dont le titre, "Presse et numérique - L’invention d’un nouvel écosystème", n’est pas sans rappeler le “Manifeste pour un nouvel écosystème de la presse numérique” publié par le Spiil en 2012.

Jean-Marie Charon conduit une observation détaillée du secteur, marqué par un “bouillonnement éditorial”, de nouvelles pratiques et une grande diversité dans les structures, les organisations de rédaction, les profils et les compétences qui font les entreprises de presse d’aujourd’hui et de demain.

Le Spiil partage la vision du secteur donnée par Jean-Marie Charon et notamment :

- Le questionnement de la concentration des aides publiques sur l’information politique et générale (IPG), notamment au regard de son élitisme qui encourage une “dualité sociale” dans l’offre.

Le Spiil, qui estime que le critère IPG est devenu inopérant et discriminant à l’ère numérique, souscrit aux propos de Jean-Marie Charon qui préconise d’”accompagner [le secteur] dans sa globalité pour en attendre des effets vertueux plutôt que de le segmenter à priori au nom de critères qui avaient cours sur l’imprimé, mais qui doivent être dépassés”.

- L’observation de pratiques sociales moins-disantes que le statut social historique des journalistes, aux marges de la presse, chez des entreprises (de plus en plus nombreuses) n'appliquant pas la convention collective, faisant apparaître un “journalisme à deux vitesses”.

- La recommandation de “Placer l’écosystème au cœur de la réflexion”, en cohérence avec la vision du Spiil d’un secteur de la presse divers, indépendant, innovant et bénéficiant d’un cadre lui permettant de développer des modèles économiques pérennes.

- La recommandation d“Accompagner le couple innovation – expérimentation” avec :

  • le recentrage des dispositifs d’aides sur l’innovation (éditoriale, technique et commerciale) ;
  • la création d’incubateurs de jeunes entreprises dans les médias numériques, un projet porté par le Spiil ;
  • la réflexion sur un nouveau cadre juridique de l’entreprise de presse.

 

 

Télécharger ce communiqué en pdf

 

 ---

Contact presse :

Jean-Christophe Boulanger, président du Spiil

jcb@spiil.org

01 83 79 99 01

---