Le site Aqui.fr a adressé ce 7 août une lettre au président de la République, suite à l’impossibilité d’une de ses correspondantes, de couvrir la visite présidentielle du 2 août, en Dordogne. Journaliste professionnelle, la correspondante d’Aqui.fr s’est vue refuser la couverture de l’événement, faute d’accréditation par le service de presse de l’Elysée.

Site d’actualité régionale, membre du Spiil, Aqui.fr couvre depuis 2007 l’information de l’ensemble de l’Aquitaine.

“La presse web a purement et simplement été écartée des pools de presse retenus, comme c’est le cas chaque fois, en pareille circonstance”, écrit Joël Aubert, président d’Aqui!Presse (et ancien directeur de la rédaction de Sud Ouest), dans un édito.

Depuis sa création en 2009, le Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne défend le pluralisme de la presse, le droit d’informer et la non-discrimination entre presse papier et presse numérique.

A ce titre, le Spiil s’associe pleinement aux protestations du site Aqui.fr.

Fichier attachéTaille
Microsoft Office document icon lettrre hollande.doc37.5 KB