Position : Fonds Google

Paris, le 13 septembre 2012. Google doit-il être taxé pour financer la presse en ligne ? Le Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (Spiil) estime que :

  • Oui, Google devrait être imposé en France pour les activités commerciales qu’il y mène. Il est totalement anormal que Google, qui réalise 1,2 milliards € de chiffre d’affaires dans l’hexagone, n’en déclare que 150 millions, et ne paie que 5 millions € d'impôts ; 
  • Non, Google et les autres moteurs de recherche ne doivent pas être taxés pour que les montants collectés soient reversés aux éditeurs de presse, à la manière d’une subvention déguisée.

Le Spiil considère que la loi dite Google Lex, récemment adoptée en Allemagne (taxation des agrégateurs d'actualité comme Google News), ainsi que la proposition de loi présentée cette semaine en France par le Syndicat de la presse quotidienne nationale (taxation de l’indexation des contenus de presse) constituent des solutions inappropriées. 

Alors que Google possède un quasi-monopole de la recherche sur Internet, notamment en France, de telles mesures ne feraient que conforter sa prédominance, et placeraient la presse numérique sous sa tutelle quasi-exclusive. Pourquoi ?

  1. Pour être visibles sur la toile, les éditeurs de presse sont largement dépendants du référencement de leurs informations par Google. Cela provoque une uniformisation des contenus, les mêmes mots-clés et les mêmes thèmes étant traités en même temps par les éditeurs qui tentent d’arriver en tête des pages de recherche de Google. Cette course effrénée à l’audience entraîne un affaiblissement de la qualité des informations, et tue l’indispensable diversité de la presse.
  2. Si les éditeurs sont un jour rémunérés également par des taxes versées par Google, ils seront soumis à une double dépendance : dépendance pour l’audience et dépendance pour les recettes. 

Le Spiil estime que les difficultés actuelles des éditeurs de presse ne seront pas surmontées par la création d'une nouvelle rente, mais par l’émergence d’un nouvel écosystème de l'information numérique, qui favorise l'innovation, la diversité et l'indépendance de la presse. 

Lors de la 3ème Journée de la presse en ligne qu’il organise le 19 octobre à Paris, le Spiil rendra public un Manifeste des éditeurs de presse en ligne. Celui-ci proposera des mesures très précises pour la création de ce nouvel écosystème.

Commentaires

Bonjour et merci pour cet prise de position. Je souhaiterai, s'il vous plait, connaitre la source permettant d'écrire que Google réalise en réalité 1,2 milliards d'€ de CA en France. Pas pour vous challenger, plutôt pour savoir comment nous pourrions répliquer la connaissance de cette information pays par pays.

Twoja firma w Norwegii nie posiada jeszcze strony internetowe bergen ?

Zadzwoń do nas. Opracujemy stronę interntową dla twojej firmy
lub biznesu w norwegii. mieścimy się w Bergen lecz działamy
na terenie całego królestwa.

Also visit my homepage; strony www norwegia

Ajouter un commentaire