De multiples débats, allant de la formation à l'avenir du journalisme sur le Web, des échanges entre les participants, une première présentation d'une plateforme de mécénat pour la presse en ligne, une émission de télé (Arrêt sur images) tournée sur place, une ambiance à la fois professionnelle et détendue, la Journée de la presse en ligne du vendredi 22 octobre a tenu toutes ses promesses.

Notre syndicat est très heureux d'avoir pu fêter de cette manière son premier anniversaire, en montrant ce qui rassemble ses membres : une même exigence de qualité, de transparence et d'un lien plus proche avec son public. Mais aussi en montrant la variété de nos approches, de nos modèles, de nos situations, qui fait notre richesse.

Certains ont publié des comptes-rendus fort bien faits, notamment sur Mediapart (Vincent Truffy) ou sur Owni (Enikao). Nous y renvoyons ceux qui, malheureusement, n'ont pu venir vendredi. Nous les renvoyons aussi vers les innombrables tweets qui ont rythmé la journée. Nous allons prochainement récupérer les bandes son de l'ensemble des conférences et les mettre en ligne sur le site du Spiil.

Merci à tous ceux qui étaient présents et qui ont fait de cette première Journée de la presse en ligne une vraie réussite. Merci en particulier à Jean-Christophe Boulanger (directeur de la publication d'Euractiv) qui a coordonné l'organisation de la manifestation et à la Maison des Métallos qui nous a reçus. Nous espérons renouveler l'expérience l'an prochain.

Le Spiil compte aujourd'hui une soixantaine de membres. Cette Journée a montré à quel point l'existence du Spiil répondait à un besoin, pour assurer la reconnaissance et favoriser le développement d'une information différente sur Internet.

Longue vie au Spiil !